· 

Test Mecool KM7 : une box Android TV 11 avec beaucoup de RAM et de stockage

Test box TV - 2022

MECOOL KM7 Android TV 11 (1000px)

Le fabricant chinois Mecool essaye de se faire une place dans le monde Android TV, parmi d'autres constructeurs plus importants tels que Nvidia ou Xiaomi, en sortant de nombreux modèles de box Android TV utilisant cet OS. Il y a de cela quelques semaines, le constructeur a sorti un nouveau modèle : la Mecool KM7 sous Android TV 11 disposant de 2 à 4 Go de mémoire RAM et de 16 à 64 Go d'espace de stockage, pour un prix minimum de 55€. Dans ce test/review, je vous livre mon avis sur la Mecool KM7 concernant la lecture vidéo, l'IPTV, l'audio, les jeux vidéo, etc.

 

La note Kulture ChroniK :  6,8/10

 

Test vidéo de la Mecool KM7

S'abonner aux vidéos                                                                                       Devenir membre soutien

 

Ou acheter la Mecool KM7 ?

 

La KM7 est disponible sur le site officiel Mecool Online à partir de 54€ avec le code de réduction KultureChroniK.

 

2GO/16GO

 

4GO/64GO


Fiche technique Xiaomi TV Stick 4K

 

➡️ Modèle : Mecool KM7

➡️ Système : Android TV 11

➡️ SoC : Amlogic S905y4 quad-core ARM Cortex-A35

➡️ GPU : ARM Mali-G31 MP2

➡️ Mémoire RAM : 2 Go LPDDR4

➡️ Stockage: 8 Go eMMC

➡️ Extension par carte micro SD: non

➡️ WiFi: 5 (AC) double band 2.4 et 5 GHz

➡️ Ethernet : non

➡️ Bluetooth : 5.0

➡️ Video: sortie 4K à 60 i/s Max (AV1, VP9, H.265, H.264, HDR10, Dolby Vision ...)

➡️ Audio: surround 5.1

➡️ Connectique: HDMI, micro USB OTG

➡️ Langue: Français, Anglais, multilangue ...

➡️ Télécommande: oui avec contrôle vocal

➡️ Manette : non incluse

➡️ Poids et dimensions: 42.8 g, 106.8*29.4*15.4 mm

➡️ Packaging: TV Stick, , alimentation, télécommande, câble d'extension HDMI, manuel d'utilisateur

➡️ Autre : Google Cast, Google Assistant, OTG, 

➡️ Prix : à partir de 55€

 

Déballage et design

 

L’emballage de la box TV est comme sur la plupart des appareils du même genre. Il contient une alimentation secteur 5V/2A (10 Watts), un câble HDMI et une télécommande, en plus de la KM7.

 

 

Mecool KM7 (7)

 

Cette télécommande est le nouveau modèle qui sera compatible avec de nombreuses box TV qui vont sortir prochainement, avec la particularité d’avoir différents boutons de raccourcis personnalisés, par rapport au fabricant et à l'appareil avec lequel elle sera inclus.

 

On retrouve sur celle-ci un bouton Power, des touches de direction sous forme de cercles avec un bouton au milieu pour valider, un retour arrière, un bouton Home pour revenir au menu principal, un contrôle du volume, du programme, des chaînes, un accès aux paramètres, une touche pour activer le contrôle vocal pour activer le microphone ainsi que des raccourcis pour accéder rapidement à YouTube, Spotify, Prime Vidéo et Google Play. La télécommande fonctionne avec deux piles triple A non fournies. 

 

 

Mecool KM7 (2)

 

Quant à la box TV, elle a un format classique carré avec des angles légèrement arrondis. Assez petite en taille, elle tient dans une main, et est assez légère. Le dessus de la box est séparé en deux parties : une mâte et une 

brillant avec l'inscription Mecool. Les finitions sont plutôt correctes et l’ensemble est simple, sobre, discret : ce qu'on demande en général à une boitier TV.

 

 

Mecool KM7 (3)

 

Sur la face avant, on retrouve trois LEDs : Power, NET et IR (pour infrarouge). Sur le côté droit de la box, aucun port ; sur le côté gauche, deux ports USB 2.0 et un slot pour carte micro SD, qui permettra d'étendre la mémoire.

 

 

Mecool KM7 (5)

 

Derrière, on a une prise AV, un port Ethernet 100M, un port HDMI 2.1, et la prise pour l'alimentation en 5V, 2A. 

 

 

Mecool KM7 (4)

 

Enfin, dessous sont présents quatre patins pour améliorer l’adhérence, en forme de triangle et positionnés à chaque angle, ainsi que de nombreuses fentes pour évacuer la chaleur et éviter les surchauffes.

 

 

Mecool KM7 (7)

OS et Interface

 

La Mecool KM7 tourne sous Android TV 11 en version 32 bits, une version très récente de l'OS, la dernière en date, en attendant le futur Android TV 12 qui ne devrait plus tarder à sortir officiellement. L'appareil est certifié par 

Google, il n'est pas rooté, et l'interface est la même que sur les autres appareils Android TV : composée de vignettes qu'on peut aussi appeler tuiles, elles sont fixes ou dynamiques et représentent soit des applications, soit le 

contenu de ces dernières. Certains des contenus affichés sur la partie haute de l'écran, s'apparentent à de la publicité pour des services de SVOD, qui ne peut pas être désactivée, hormis via certaines bidouilles.

 

 

Mecool KM7 interface (1)

 

Certaines applications sont préinstallées, mais il est aussi possible d’en installer d'autres depuis le Play Store Android TV, qui est une version moins fournie du Play Store classique trouvable sur tablette ou smartphone, mais qui a pour avantage de contenir des applications optimisées pour l'utilisation à la télécommande, ce qui est pratique pour une utilisation sur une TV. En revanche, ne vous attendez pas à un appareil dont le système d'exploitation sera mis à jour régulièrement, ce n'est pas dans les habitudes de Mecool, et il y a en général peu voire même aucune mise à jour. Une application Remoter Config est présente, afin de vous permettre d'associer votre télécommande avec le téléviseur par infrarouge et ainsi de contrôler le volume du téléviseur avec la télécommande, mais aussi d’un éventuel ampli audio si vous souhaitez en ajouter un.

 

Cette Mecool KM7 s’utilise soit allumée, soit en veille quand vous ne vous en servez pas, mais vous pouvez quand même, si vous le souhaitez, l’éteindre de temps en temps. Cependant, pour la démarrer, il faudra la débrancher 

électriquement et la rebrancher afin qu’elle redémarre d'elle-même. Un contrôle vocal est également présent, permettant d’effectuer certaines actions sans la télécommande. Il est par exemple possible de dire : « mets 

KultureChroniK sur YouTube ». La fonction Google Cast permet de dupliquer l'écran d’un smartphone ou d’une tablette sur la TV, ou encore de sélectionner un programme dans une application compatible pour que la tv-box lise le programme d'elle-même sur Internet, et une fois qu'elle a commencé à lire le programme, il est possible d’éteindre le smartphone sans problème. Le smartphone sert alors seulement à envoyer une commande au boitier multimédia pour lui donner l'ordre de lire le programme en question.

 

 

 

Mecool KM7 interface (google cast)-900px

 

La KM7 a un système verrouillé, il ne sera pas possible d'installer en dual boot des OS Linux tels que CoreELEC dédié à la lecture de médias et aux serveurs et EmuELEC dédié au retrogaming.

 

 

Applications

 

Sur le Xiaomi TV Stick 4K, certaines applications sont présentes d'origine, pour en installer d'autres, il faut passer par le Play Store Android TV, qui est moins fournit que celui pour smartphone et tablette. Ce sont des applications optimisées pour une utilisation à la télécommande.

 

Il est tout de même possible d'utiliser des apps Android en les installant à partir d'un fichier APK ou d'un store alternatif comme Aptoide TV, mais attention, étant donné qu'elles ont été crées pour des appareils tactiles, elle pourront nécessiter une télécommande avec option curseur de souris, airmouse ou un clavier avec trackpad pour être utilisées correctement.

 

 

DRMs et certifications vidéo

 

La Mecool KM7 ne dispose pas de la certification Netflix ; il est donc impossible de profiter de l'application officielle avec une définition 4K, il faudra se contenter soit de la version pour tablette/smartphone qui sera limitée 

à une définition SD Plus 540p, soit d’une version moddée de l'application, en sachant que ce genre d'application ne fonctionne en général pas très longtemps. Autrement, il reste la possibilité de passer par kodi avec l'extension 

Netflix pour pouvoir profiter de son abonnement jusqu'en 1080p full HD : cela fait plusieurs années que cette technique fonctionne sans problèmes.

 

Pour le reste, on retrouve les  DRM Google Widevine Level 1 et Microsoft Playready, ce qui nous permet de profiter de la meilleure des définitions possibles, c'est-à-dire 1080p ou 4K sur les applications dont la définition est limitée par DRM, soit Disney+, Prime Vidéo, Molotov TV, My Canal, etc.

 

 

Applications IPTV

 

Concernant les applications de playlists IPTV, celles-ci ne sont pas limitées en définition, n’étant pas protégées par DRM. Après des tests sur Tivimate, aucune coupure n’a été remarquée et la vitesse de zapping s’est montrée très rapide.

 

Plusieurs solutions, souvent gratuites, sans protection DRM ni limitation de définition d'image, permettent de regarder des chaînes TV par internet, des films et des séries sur cette box multimédia, parmi lesquelles :

 

Performances

 

Cette Mecool KM7 est propulsée par un Soc Amlogic S905Y4, cadencé jusqu'à 2 GHz et composé de quatre cœurs cortex A35, le tout couplé avec 4 Go de mémoire RAM DDR 3 et 64 Go d'espace de stockage. Cette puce est assez récente et a une puissance CPU légèrement inférieur à la puce S905X4 mais reste au-dessus de la S905W2 et a pour avantage d'avoir une faible consommation et de chauffer peu.

 

La navigation dans les menus se fait plutôt à bonne vitesse, bien aidé en cela par la dernière version officielle d'Android TV. Les entrées et sorties d'application se font correctement et sans trop d'accrocs, même si de la mémoire RAM DDR 4 aurait pu améliorer les choses. Pour des applications de SVOD, cette box Android TV est parfaitement adaptée, bien qu’elle puisse montrer ses limites sur des applications plus gourmandes, cet appareil ayant une puissance d’entrée/milieu de gamme.

 

Je l'ai testé sur divers benchmarks et j'ai obtenu :

  • Geekbench 4 : single core 672 points et multi core 1903 points 
  • Geekbench 5 : single core 116 points et multi core 401  points
  • PCMark work 3.0 : 4347

 

Il est possible de voir mon tableau de classement des box TV selon les résultats aux benchmarks pour comparer ses performances et caractéristiques avec les autres appareils du genre.

 

 

MECOOL KM7 Android TV 11 (6)-900px

Jeux Vidéo

 

Sur ce genre d'appareil, il est possible de connecter une manette pour jouer, voire même de jouer directement avec la télécommande sur les jeux compatibles. La box ne possède pas une puissance graphique très importante, avec son GPU Mali-G31 MP2, mais c'est ce qui est trouvable sur la plupart des box vendues à ce prix-là.

 

Côté jeux Android TV, ce GPU permet de profiter de la plupart des jeux du Play Store en qualité basse pour les jeux 3D ; il n’y aura donc pas énormément de détails graphiques, mais cela reste utilisable.

 

Il est aussi possible de télécharger des émulateurs pour jouer à d’anciennes consoles, mais ici, il sera possible de jouer au maximum à la génération PSP/Dreamcast. La PS2 et la GameCube sont inaccessibles pour cet appareil.

 

Enfin, après des tests du Cloud Gaming avec GeForce Now qui est censé permettre de jouer à des jeux PC en qualité ultra avec sa connexion Internet et avec des appareils peu puissants comme celui-là, l’expérience ne s'est pas avérée concluante. En effet, énormément de blocages sont apparus, toutes les 5 à 10 minutes, que ce soit en connexion filaire ou avec le Wifi 5 ; c'est un problème récurrent sur de nombreuses box TV, bien que sur d’autres, cela fonctionne parfaitement.

 

 Je l'ai testée sur 3DMark, le benchmark orienté graphismes/jeux vidéo et j'ai obtenu les score suivants :

  •  Ice Storm Unlimited : Max
  •  Ice Storm Extrem : 5908
  •  Sling Shot : 582
  •  Sling Shot Extrem : 372

 

Lecture Vidéo

 

Le Soc Amlogic S905Y4 est une puce parfaitement adaptée pour la lecture vidéo en 1080p ou 4K, qui prend en charge les codecs les plus utilisés actuellement, à savoir le VP9-2, le H.264 et le H.265 jusqu'à une définition en 4K à 60 images par seconde. De plus, les fichiers utilisant le codec open source AV1, qu'elle prend aussi en charge et qui permet des gains de bande passante de l'ordre de 30% par rapport au H.265, peuvent également être lus. D'ailleurs, c'est maintenant une obligation pour les Box Android TV certifiées Google d'être compatibles avec ce codec-là.

 

Le Dolby Vision est absent de cette box – cette licence qui coûte assez cher – mais on retrouve du HDR10, du HDR10+ et du HLG qui permettront d'étendre la plage dynamique sur les contenus compatibles. Concernant le HDR, il est possible de le couper, mais il ne s'allumera pas automatiquement, il faut aller dans Color Space Setting et choisir le bon réglage de couleurs. En choisissant du 8 bits, il n’y aura pas de HDR, par contre sur 10 ou 12 bits, on va pouvoir retrouver le HDR sur les contenus compatibles. À garder en tête : l'interface n’étant pas HDR, il ne faut pas s’étonner de soudainement voir les couleurs devenir termes lors du passage 8 bits vers 10 ou 12 bits. Ainsi, il faut activer manuellement le HDR et celui-ci fonctionnera jusqu'en 4K à 30 images par seconde.

 

L'appareil ne possède pas d'ajustement automatique de la fréquence d'affichage à la fréquence du contenu qu'on est en train de lire, autrement dit, si vous regardez une série qui possède une cadence de 25 images par seconde, soit vous laissez votre Box en 60 Hz, ce qui ne va pas poser problème à la majorité des utilisateurs, soit vous la passez manuellement à 25 Hz si vous êtes sensible aux saccades lors des travellings, par exemple.

 

 

Test de lecture vidéo sur Kodi qui ne tient pas compte de l'affichage HDR/Dolby Vision, ces infos là sont indiquées dans le paragraphe au-dessus. OK = le fichier est lu. KO = le fichier n'est pas lu ou très mal (saccades, blocages, sauts d'images ...).

 

Fichier vidéo Résultat
Full HD  / H.264 / MKV / 29,7 fps / 29,3 Mbps / 1,07 Go KO ralentissements (KO avec MX Player)
Full HD  / H.264 / MP4 / 23,9 fps/ 24,27 Mbps / 98,5 Mo  OK
Full HD  / H.264 / MP4 / 23,9 fps / 7,3 Mbps / 120 Mo / Anime OK
Full HD  / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 1,8 Mbps / 33 Mo KO sauts d'images (OK Avec MX Player)
Full HD  / VP9 / MKV / 23,9 fps / 2,0 Mbps / 83,6 Mo OK
Full HD  / VP9 / MKV / 25 fps / 2,3 Mbps / 59,6 Mo OK
4K / H.264 / MP4 / 23,8 fps / 43 Mbps / 224 Mo OK 
4K / H.265 / MKV / 30 fps / 29,7 Mbps / 657 Mo OK 
4K / H.265 / MKV / 29,9 fps / 29,5 Mbps / 148 Mo OK
4K / H.265 / MKV / 24 fps / 22,3 Mbps / 385 Mo OK 
4K / H.265 / MP4 / 24 fps / 73,1 Mbps/ 1,61 Go / HDR10+ OK
4K / H.265 / MP4 / 59,9 fps / 60 Mbps/ 1,11 Go / HDR10 OK 
4K / H.265 / TS / 59,9 fps / 20,8 Mbps / 738 Mo / HLG OK 
4K / H.265 / TS / 23,9 fps / 29,6 Mbps / 308 Mo / Dolby Vision OK 
4K / H.265 / MKV / 23,9 fps / 29,6 Mbps / 308 Mo / Dolby Vision OK 
4K / H.265 / MP4 / 29,9 fps / 8,5 Mbps / 193 Mo  OK 
4K / H.264 / MKV / 23,9 fps / 44,1 Mbps / 558 Mo  OK 
4K / H.265 / MKV / 24 fps / 9,9 Mbps / 110 Mo  OK 
4K / VP9-2 / MKV / 59,9 fps / 18,3 Mbps / 337 Mo / HDR10 OK 
4K / VP9-2 / MKV / 24 fps / 13,8 Mbps / 339 Mo / HDR10 OK 
4K / VP9-2 / MKV / 23,9 fps / 14,7 Mbps / 596 Mo /  OK 
4K / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 12,1 Mbps / 206 Mo /  KO sauts d’images (OK Avec MX Player)
4K / AV1 / MP4 / 29,9 / 12,8 Mbps / 310 Mo /  KO sauts d’images (OK Avec MX Player)
8K / VP9-2 / MKV / 29,9 fps / 20 Mbps / 408 Mo /  KO image brouillée
8K / VP9-2 / MKV / 29,9 fps / 21,2 Mbps / 686 Mo /  KO image brouillée
8K / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 16,3 Mbps / 276 Mo KO sauts d’images
8K / AV1 / MP4 / 29,9 fps / 14,5 Mbps / 371 Mo KO sauts d’images
8K / AV1 / MP4 / 29,9 fps / 24 Mbps / 782 Mo KO sauts d’images
Fichier vidéo Résultat
Méduses 4K  

Audio

 

Concernant la partie audio, c'est légèrement mieux que ce que fait Mecool habituellement. La Mecool KM7 permet avec un ampli audio supplémentaire d’obtenir du Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby Digital Plus Atmos ou du DTS. Concernant les autres formats audios, pas de soucis majeurs : on entend du son, mais c’est soit du DTS 5.1, soit du PCM 7.1, ce qui reste raisonnable.

 

 

Test de lecture audio via Kodi - nécessite un ampli/barre de son compatible avec ces formats.

 

Fichier audio Résultat
Dolby Digital Dolby Digital
Dolby Digital Plus Dolby Digital Plus
Dolby Digital Plus Atmos Dolby Digital Plus Atmos
Dolby True HD Multi PCM 7.1
Dolby True HD Atmos Multi PCM 7.1
DTS DTS 5.1
DTS HD DTS 5.1
DTS-X DTS 5.1

Connectivité

 

Pour connecter la Mecool KM7 à Internet, deux solutions : soit vous utilisez la connexion filaire limitée à 100 mégas, soit vous utilisez le Wifi 5 AC double band. Cependant, en wifi, la portée n’est pas terrible, et il faudra avoir sa box internet de préférence assez proche, pour éviter un basculement  sur le 2.4 GHz dont les débits sont d’environ 30-40 Mb/sec maximum. Même avec le 5 GHz, le débit reste tourne en général entre 100 et 150 Mb/sec. Cela permet quand même de regarder facilement du contenu en 4K Ultra HD HDR, voire même en 8K.

 

Enfin, pour connecter certains périphériques comme des manettes sans fil, on retrouve du Bluetooth 4.2 qui, même s'il n'est pas de dernière génération, fait bien le travail.

 

 

Conclusion


Au final, nous avons une Box Android TV 11 correcte, vendue à un prix intéressant et qui a pour avantage par rapport à ses concurrents d'embarquer jusqu'à 4 Go de mémoire RAM et 64 Go d'espace de stockage. Quand on voit que la plupart des Box Android TV à l'heure actuelle ne proposent que 8 Go d'espace de stockage ou 16 Go, c'est plutôt très intéressant. Malheureusement, il est dommage qu'en 2022, nous n’ayons que des ports USB 2.0 qui sont donc moins rapides que de l’USB 3.0 et qui peuvent poser problème avec certains disques durs qui ne sont pas auto-alimentés.

La note Kulture ChroniK :   6.8/10

POUR

+ Prime Video et Disney+ 4K
+ Android TV 11 récent
+ Google Cast
+ Jusqu'à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage
+ Bon fonctionnement en lecture vidéo et IPTV

CONTRE

- USB 2.0
- Système verrouillé
- Peu de mises à jour à prévoir
- Pas de certification Netflix
- Pas de Dolby Vision
- Wi-Fi moyen


Ou commander la Mecool KM7 ?

 

La KM7 est disponible sur le site officiel Mecool Online à partir de 54€ avec le code KultureChroniK, permettant d'obtenir 10% de réduction.

 

 

2GO/16GO

 

4GO/64GO


 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux: