· 

Test Amazon Fire TV Cube GEN 3 (2022) : la box TV mains libres avec plus de fonctionnalités, mais plus cher ...

Test box TV - 2022

Fire-TV-Cube-3 + télécommande-900px

Deux ans après le Fire TV Cube de deuxième génération, un croisement entre un Fire TV Stick très puissant et une enceinte connectée Echo, combinant originalité et puissance, le Fire TV Cube 3rd Gen (2022) est disponible. Le concept est toujours le même, avec un cube qui renferme à la fois une box TV et une enceinte connectée. Cette fois-ci, le produit s’annonce encore plus puissant, intègre du WiFi 6E, des ports supplémentaires et propose même une fonctionnalité intéressante sur le papier, un Upscale 4K, permettant d‘améliorer les contenus de faible définition, pour les adapter à la 4K, mais est-ce suffisant pour justifier le prix de 159.99 euros, soit 40 euros de plus que le Cube de deuxième génération ? C’est la question à laquelle ce test a pour objectif de répondre.

 

La note Kulture ChroniK :  ?/10

 

 

 

Test vidéo du Fire TV Cube GEN3 (2022)

S'abonner aux vidéos                                                                                      Devenir membre soutien

 

Ou acheter le Fire TV Cube 3 (2022) ?

 

Amazon


Fiche technique Fire TV Cube 3 (2022)

 

➡️ Modèle : Fire TV Cube (2022)

➡️ Système : FireOS 7 (Android 9)

➡️ SoC : Amlogic POP1-G

➡️ GPU : Mali-G58 MP8

➡️ Mémoire RAM : 2 Go LPDDR4/x

➡️ Stockage: 16 Go

➡️ Extension par carte micro SD: non

➡️ WiFi: 6E 

➡️ Ethernet : oui (100M)

➡️ Bluetooth : 5 (BLE supporté)

➡️ Video : 4K HDR à 60 i/s (HDR10, HDR10+, HLG, Dolby Vision, HLG, H.264, H.265, VP9, AV1 ...)

➡️ Audio : surround 5.1

➡️ Connectique: USB Type-A, HDMI IN 2.1, HDMI OUT 2.1, Infrarouge, Ethernet

➡️ Langue: français, anglais, multilingue ...

➡️ Télécommande: oui (bluetooth avec microphone)

➡️ Manette : non incluse

➡️ Poids et dimensions: 

➡️ Packaging: 

➡️ Autre : 4 micros, 1 haut parleur, etc.

➡️ Prix : 159,99€

 

Test par écrit et en image en cours de finalisation ....

 

 

Déballage et design

 

À l’intérieur de la boîte sont présents le câble d’alimentation avec la prise secteur et deux piles AAA pour alimenter la télécommande.

 

Malheureusement, et contrairement à ce que j'avais dit en préview, ce n’est pas la nouvelle télécommande Alexa Pro qui dispose du rétro-éclairage, d‘une fonctionnalité de localisation, d’un bouton servant à jumeler un casque Bluetooth rapidement et qui est disponible séparément pour 39.99 euros.

 

Ici, c’est une télécommande plus classique, assez proche de celle du Fire Stick 4K Max. La télécommande présente également les fonctions de navigation, des contrôles de lecture, des raccourcis vers Prime Vidéo, Amazon Music, Netflix et Disney Plus, et un microphone pour le contrôle vocal qui fait un peu doublon avec les micros intégrés à l’appareil mais qui ne nécessite pas de prononcer le mot-clé « Alexa ». La télécommande du Cube permet elle aussi de contrôler sa télé ou son système audio, que ce soit l’allumage, l’extinction ou le réglage du volume. 

 

La boîte contient le Fire TV Cube, plus joli que le modèle précédent, avec des angles arrondis et la texture est plus agréable visuellement que le plastique de la génération précédente.

 

 

Fire TV Cube 3 design

 

Niveau connectique, c’est mieux que la précédente version, on retrouve deux ports HMDI, une entrée et une sortie, la prise Power pour l’alimentation, un port infrarouge pour une rallonge infrarouge, un port Ethernet 100 Mégas seulement et un port USB 2.0. La partie supérieure du boitier présente quatre boutons, dont un permettant de couper le micro si on a peur de se faire espionner n’importe quand.

 

 

 

Fire TV Cube 3 connectique

OS et Interface

 

Au premier démarrage de l’appareil, deux cas de figure se présentent à vous : soit vous avez lié votre Fire TV Cube 3 avec un compte Amazon au moment de votre achat et dans ce cas la configuration va être ultra rapide, soit il va falloir configurer l’appareil manuellement ; c’est un peu plus long mais ça ne prend que quelques minutes. 

 

Ce Fire TV Cube de troisième génération tourne sur le système d’exploitation maison Fire Os 7 qui est basé sur Android 9, une version désormais assez ancienne de l’OS Android.

 

L’interface de ce Fire TV Cube est plus ergonomique et moins centrée sur les services Amazon que par le passé. Néanmoins, on retrouve Prime Vidéo, Amazon Music et Photos qui accaparent une bonne partie de l’espace, mais un espace non négligeable est alloué à des services tels que Netflix ou Disney Plus qui afficheront leurs films et Séries les plus recommandées et les plus populaires en première ligne après les avoir placés dans la barre des favoris.

 

 

 

FIre-TV-Cube-3-interface-900px

 

Un aspect pratique de l’interface Fire OS est sa barre de recherche à tout faire. Vous recherchez un film, une série, un clip, un documentaire ou une application ? Pas besoin de passer par le service concerné, il suffit de taper sa recherche pour être redirigé vers le service adéquat.

 

D’autres idées de l’interface sont intéressantes comme le volet en direct qui propose un guide de programme TV commun à toutes les applications compatibles. Il est également accessible depuis un bouton de la télécommande et permet de visualiser les horaires de diffusion des films, séries ou émissions de plusieurs services au sein d’une seule et même application et d’y accéder en un clic, un peu comme sur les applications de playlists IPTV mais avec moins de possibilités. Si on commence la lecture d’une de ces chaînes TV et qu’on l’arrête, il va être ensuite possible de reprendre la lecture dans l’onglet « En cours » de l’interface, ce qui évitera de passer par l’application. Cependant, à l’heure actuelle, peu de services sont compatibles : la plupart préfèrent que l’on passe par leur application.

 

 

 

FIre-TV-Cube-3-epg-900px

 

Cette interface affiche beaucoup de publicités, séparées en deux types : la vignette supérieure qui va afficher des recommandations pour des contenus, pour les applications possédées ou non, mais aussi des publicités dans le contenu, par exemple des recommandations d’applications.

 

Plusieurs profils différents peuvent être créés sur ce Fire TV Cube pour pouvoir naviguer tout en ayant des recommandations et préférences adaptées à vos goûts et besoins.

 

Si on le souhaite, il est possible de désactiver la collecte des données d’utilisation de l’appareil, ou de désactiver l’identifiant publicitaire et la collecte des données dans un but publicitaire. Ça ne veut pas dire que vous n’aurez plus de publicités, il y en aura toujours mais elles ne seront plus ciblées, et ne seront pas affichées par rapport à vos habitudes.

 

Les applications s’installent depuis l’Appstore Amazon, moins fourni que le store Android TV. Il est aussi possible d’installer des applications Android 32 bits grâce à leurs fichiers APK mais étant donné qu’elles ont été créées à la base pour fonctionner sur du tactile, certaines de ces applications peuvent nécessiter de fonctionner avec un curseur de souris pour naviguer plus facilement.

 

 

Enceinte connectée / Mode mains libres

 

Ce Fire TV Cube offre aussi la possibilité de contrôler des appareils de domotique ou de naviguer dans les menus à la voix, que ce soit à l’aide de la télécommande ou via le mode Mains libres à l’aide des quatre micros intégrés au Cube.

 

Le mode mains-libres fonctionne parfaitement pour faire des recherches. Les touches de direction de la télécommande et le bouton valider, peuvent être remplacer par une commande vocale (Alexa, lecture ; Alexa, reviens en arrière ; Alexa, descends ; Alexa, monte ; Alexa, gauche ; Alexa, droite ; Alexa, sélectionne, ...) Il est donc théoriquement possible de naviguer totalement sans télécommande, mais en pratique, utiliser la voix seulement est plus compliqué et souvent moins rapide que la télécommande, hormis si vous souhaitez directement aller dans une application, auquel cas il faut simplement dire : « Alexa, ouvre cette application ». Une fonction qui peut tout de même être très utile lorsque la télécommande n'est pas à portée de main, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

 

 

Lorsque la TV et le Cube sont éteints, il est toujours possible de dialoguer avec Alexa ; qui donnera ses réponses à l’aide du haut-parleur 11 watts intégré au Cube. Par contre, si on lui demande d’écouter de la musique, elle allumera la télé et son ampli avec enceinte s’il y en a un de présent. La musique sortira donc de la télé ou de son système Home Cinéma mais pas du TV Fire Cube ; c’est la différence qu’il y a avec une enceinte connectée autonome, qui va pouvoir faire sortir la musique directement via son haut-parleur.

 

 

Entrée HDMI

 

Le port HDMI d'entrée, va permettre d’afficher un autre appareil sur sa télé (un lecteur Blu-ray, une console de jeu, une autre box TV, etc.). Il est possible de switcher de l’affichage du Fire TV Cube à l’affichage du second appareil. C’est utile dans le cas où tous les ports de la télévision sont occupés. De plus il y a quelques fonctionnalités de FireOs qui se superposeront à l’affichage du second appareil. Par exemple, avec un lecteur Blu-Ray affiché à l’écran, Alexa pourra afficher des réponses à vos questions, des informations sur la météo ou ses flux de caméra dans une partie de l’écran.

 

Plusieurs limitations sont à noter tout de même. Une légère latence supplémentaire pourrait poser problème à certains joueurs, et sur certains types de jeux, personnellement je ne l’ai pas ressenti et ça ne m’a pas empêché de jouer à Mario Kart Switch ou d'autre jeux de cette console, en passant par le port HDMI du Fire TV Cube. De plus, sa sortie HDMI est limitée au 4K à 60 images par seconde au maximum, ce qui n’est donc pas adapté à ceux qui veulent jouer en 120 images par seconde sur certaines consoles.

 

 

SVOD / IPTV

DRMs et certifications vidéo

 

Bien évidemment, cet appareil d’Amazon possède les DRM Widevine Level 1 et Microsoft PlayReady ainsi que la certification Netflix, ce qui permet donc de visualiser en 1080p ou en 4K les contenus des applications qui nécessitent des DRM. Amazon a déjà été en retard dans ce domaine-là dans le passé, mais ce n’est plus le cas à l’heure actuelle et on retrouve la plupart des services de SVOD populaires.

 

 

Applications IPTV

 

Il est possible de télécharger des applications de Playlist IPTV sur l’Appstore Amazon, ou des applications Android avec les APK. La vitesse de fonctionnement de ce style d’applications est rapide ; le zapping des chaînes TV est également très rapide grâce à la puissance du processeur Amlogic POP1-G, et aucune coupure particulière n’a été notée.

 

Plusieurs solutions, souvent gratuites, sans protection DRM ni limitation de définition d'image, permettent de regarder des chaînes TV par internet, des films et des séries sur ce stick tv, parmi lesquelles :

 

Performances

 

Les déplacements dans l’interface sont plus rapides que jamais grâce à la nouvelle puce Amlogic POP1-G, composée de quatre cœurs cortex A73 cadencés à 2.2 Ghz et couplée à 2 Go de mémoire Ram LPDDR4 et 16 Go de stockage.

 

Les résultats obtenus sur GeekBench 4 lui donnent un avantage par rapport à la Shield TV Pro 2019. Par contre, que ce soit sur les plus récents GeekBench 5 ou sur PCMark Work3, la Shield TV Pro 2019 est toujours au-dessus. Ainsi dans certains domaines de sa partie CPU, il pourrait être supérieure à la box de Nvidia, mais en classement global, ce Fire TV Cube est toujours légèrement en dessous.

 

Je l'ai testée sur les benchmark PCMarkGeekbench et et j'ai obtenu :

  • Geekbench 4 : monocœur 1579 / multicœurs 4795
  • Geekbench 5 : monocœur 249 / multicœurs 680
  • PCMark Work 3.0 : 6381

 

Il est possible de voir mon tableau de classement des passerelles multimédia selon les différents benchmarks et tests que j'ai effectués pour la comparer avec les autres appareils du genre.

 

 

Jeux Vidéo

 

La partie graphique de l’appareil est assurée par un GPU ARM Mali-G52 MP8.

 

Concernant la partie jeux vidéo, il est possible de connecter une manette en Bluetooth pour pouvoir jouer mais il y a aussi certains jeux où il va être possible de jouer avec la télécommande, tenue horizontalement.

 

Après avoir testé certains jeux disponibles dans l’Appstore Amazon, première remarque : pour la plupart, ce sont des jeux assez anciens d’Android, il y a peu de jeux assez récents. Néanmoins étant donné que l’Amazon TV Fire Cube 3 est un appareil assez puissant, ces derniers tournent très bien. Par exemple, le jeu Impulse GP n’a présenté aucuns ralentissements lors de son test. 

 

Concernant la partie Cloud gaming, le streaming de jeux vidéo, malheureusement le service maison Luna n’est pas encore disponible en France, et sur l’Appstore d’Amazon, on ne retrouve ni GeFORCE Now, ni Xbox Cloud, ni Shadow. 

 

Enfin quelques mots sur le rétrogaming : il est possible de jouer à des anciens systèmes et consoles via des émulateurs en téléchargeant par exemple l’application RetroArch. Pas de soucis pour faire tourner les anciennes consoles de jeux 2D, ce qui est totalement normal, même des box TV moins puissantes en sont capables. La Playstation 1 est elle aussi très bien émulée ; la N64 fonctionne bien pour beaucoup de jeux. Il est aussi possible de jouer à des jeux Dreamcast, Saturn et PSP ; certains jeux vont bien tourner mais d’autres auront plus de mal. On voit que la machine a plus de difficultés pour ces consoles, ce qui n’est pas étonnant. Enfin pour terminer sur la partie rétrogaming, malheureusement étant donné que le système est en 32 bits, il ne sera pas possible de jouer à la Game Cube, à la Wii et à la PS2. C’est dommage car il aurait pu être intéressant de voir ce que ce nouveau SoC AMlogic POP1-G aurait pu donner avec l’émulateur Dolphin.

 

À l’heure actuelle, c’est le Player TV avec le GPU le plus puissant derrière les Shield TV et les Apple TV 4K, mais il reste quand même un bon cran en dessous de la puissance graphique de la Shield TV pro 2019 et deux crans en dessous des Apple TV 4K.

 

Je l'ai testée sur 3DMark, le benchmark orienté graphismes/jeux vidéo et j'ai obtenu les score suivants :

  •  Ice Storm Unlimited : Max
  •  Ice Storm Extrem : Max
  •  Sling Shot : 2623
  •  Sling Shot Extrem : 1932
  •  Wild Life : pas testé

 

Lecture Vidéo

 

Ce Fire TV Cube 3 prend en charge les codecs vidéo les plus utilisés, le VP9, H.264, H.265 et le codec AV1 avec une définition de sortie en 4K à 60 images par seconde.

 

Les technologies HDR, HDR10+, HLG et Dolby Vision (Profil 4-MEL, 5, 8, 9 et 10) sont prises en charge pour étendre la plage dynamique de l’image. Aucun problème particulier n’a été noté lors de la lecture, même sur de gros fichiers.

Nova Player a pu lire tous les fichiers testés en 1080p, 4K et 8K.

 

Attention par contre si vous avez l’habitude de lire vos vidéos depuis un support USB, le Cube possède un port USB 2.0 plutôt lent et ne sera pas adapté pour de gros fichiers vidéo. Ce port USB n’a d’ailleurs pas pu lire les fichiers du disque dur 1 To utilisé, bien qu’il n’y ait eu aucun souci avec les clés USB de 32 Go testées ; ce port USB est surtout adapté pour des accessoires, comme par exemple une Webcam pour des appels vidéo. 

 

Une fonctionnalité très attendue, l’Upscaling 4K, se révèle être une grosse déception. Cette nouvelle option de mise à l'échelle s’appelant Super Résolution, doit permettre d’améliorer l’image des contenus 720p ou 1080p pour les adapter à la 4K, un peu comme le font les Shield TV 2019, mais cette fois-ci sans intelligence artificielle et le résultat n’est pas très concluant. On voit en réalité peu de différences, il y a peut-être un petit soupçon de netteté supplémentaire mais pas plus. En comparant ce résultat à la Shield TV 2019, c’est vraiment autre chose, l’intelligence artificielle améliorait réellement les choses.

 

Un ajustement automatique de la fréquence d’affichage à la cadence d’image du contenu qu’on est en train de regarder est disponible, et fonctionne sur les applications de lecture vidéo et d’IPTV compatibles ou encore sur Prime Vidéo, mais pas sur Disney Plus ou Netflix par exemple.

 

 

Test de lecture vidéo sur Kodi qui ne tient pas compte de l'affichage HDR/Dolby Vision, ces infos là sont indiquées dans le paragraphe au-dessus. OK = le fichier est lu. KO = le fichier n'est pas lu ou très mal (saccades, blocages, sauts d'images ...).

 

Fichier vidéo Résultat
Full HD  / H.264 / MKV / 29,7 fps / 29,3 Mbps / 1,07 Go  
Full HD  / H.264 / MP4 / 23,9 fps/ 24,27 Mbps / 98,5 Mo   
Full HD  / H.264 / MP4 / 23,9 fps / 7,3 Mbps / 120 Mo / Anime  
Full HD  / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 1,8 Mbps / 33 Mo  
Full HD  / VP9 / MKV / 23,9 fps / 2,0 Mbps / 83,6 Mo  
Full HD  / VP9 / MKV / 25 fps / 2,3 Mbps / 59,6 Mo  
4K / H.264 / MP4 / 23,8 fps / 43 Mbps / 224 Mo  
4K / H.265 / MKV / 30 fps / 29,7 Mbps / 657 Mo  
4K / H.265 / MKV / 29,9 fps / 29,5 Mbps / 148 Mo  
4K / H.265 / MKV / 24 fps / 22,3 Mbps / 385 Mo  
4K / H.265 / MP4 / 24 fps / 73,1 Mbps/ 1,61 Go / HDR10+  
4K / H.265 / MP4 / 59,9 fps / 60 Mbps/ 1,11 Go / HDR10  
4K / H.265 / TS / 59,9 fps / 20,8 Mbps / 738 Mo / HLG  
4K / H.265 / TS / 23,9 fps / 29,6 Mbps / 308 Mo / Dolby Vision  
4K / H.265 / MKV / 23,9 fps / 29,6 Mbps / 308 Mo / Dolby Vision  
4K / H.265 / MP4 / 29,9 fps / 8,5 Mbps / 193 Mo   
4K / H.264 / MKV / 23,9 fps / 44,1 Mbps / 558 Mo   
4K / H.265 / MKV / 24 fps / 9,9 Mbps / 110 Mo   
4K / VP9-2 / MKV / 59,9 fps / 18,3 Mbps / 337 Mo / HDR10  
4K / VP9-2 / MKV / 24 fps / 13,8 Mbps / 339 Mo / HDR10  
4K / VP9-2 / MKV / 23,9 fps / 14,7 Mbps / 596 Mo /   
4K / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 12,1 Mbps / 206 Mo /   
4K / AV1 / MP4 / 29,9 / 12,8 Mbps / 310 Mo /   
8K / VP9-2 / MKV / 29,9 fps / 20 Mbps / 408 Mo /   
8K / VP9-2 / MKV / 29,9 fps / 21,2 Mbps / 686 Mo /   
8K / AV1 / MP4 / 23,9 fps / 16,3 Mbps / 276 Mo  
8K / AV1 / MP4 / 29,9 fps / 14,5 Mbps / 371 Mo  
8K / AV1 / MP4 / 29,9 fps / 24 Mbps / 782 Mo  
Fichier vidéo Résultat
Méduses 4K  

Audio

 

Concernant la lecture audio sur les services de Streaming vidéo, les 2 formats vidéos utilisés, le Dolby Digital+ et le Dolby Digital+ avec Atmos sont pris en charge.

 

Quant aux pistes audios des films et séries que l’on possède chez soi, la lecture va être plus aléatoire, tous les formats ne sont pas supportés. Nous pouvons avoir par exemple du Dolby Digital, du Dolby Digital+, du Dolby Digital avec Atmos. Pour le Dolby TrueHD et l’Atmos sans perte, le son est transmis en multi PCM 7.1, sans Atmos donc. Concernant les formats audio DTS qui sont malheureusement de plus en plus abandonnés, ils sont tous transmis soit en PCM 2.0, soit en Dolby Digital+ 2.0. On notera aussi la prise en charge de la diffusion audio vers des aides auditives compatibles.

 

Lire l'article pour tout comprendre sur les différents formats audio home cinéma.

 

Test de lecture audio via Kodi - nécessite un ampli/barre de son compatible avec ces formats.

Fichier audio Résultat
Dolby Digital  Dolby Digital
Dolby Digital Plus  Dolby Digital Plus
Dolby Digital Plus Atmos  Dolby Digital Plus Atmos
Dolby True HD  Multi PCM 7.1
Dolby True HD Atmos  Multi PCM 7.1
DTS  PCM 2.0 ou Dolby Digital+ 2.0
DTS HD  PCM 2.0 ou Dolby Digital+ 2.0
DTS-X  PCM 2.0 ou Dolby Digital+ 2.0

Connectivité

 

Concernant la connectivité du Fire TV Cube 3, il y a du bon et du moins bon.

 

On a par exemple du Bluetooth 5 compatible avec le Bluetooth Low Energy, ce qui permet de connecter des manettes, des écouteurs, des enceintes etc. On a également une connexion filaire Ethernet de seulement 100 Mbit/s ; dommage pour un appareil haut de gamme de ne pas mettre du Gigabit, néanmoins cela peut s’expliquer parce qu’un appareil de ce style va plutôt servir pour du streaming, et 100 Mbit/s sont largement suffisants pour du 4K ou du Dolby Vision. Le Cube 3 présente aussi un WiFi 6E très rapide ; un test effectué sur une box Ethernet avec du WiFi 5 a permis d’obtenir des débits aux alentours de 430 Mbit/s. Ainsi, la connexion Wi-Fi est à privilégier. 

 

 

Conclusion


Ce Fire TV Cube de troisième génération reste toujours un produit original et intéressant. Malheureusement, le prix de 40 euros supérieur au modèle précédent ne plaide pas en sa faveur d‘autant plus que sa fonctionnalité de mise à échelle 4K est plutôt de qualité très moyenne. Cependant, il faut voir ce que donneront les futures mises à jour. Certes sa puissance est supérieure et son interface toujours plus fluide mais pour la lecture de médias en tout genre, vous ne verrez pas beaucoup de différence ; reste que si vous avez besoin d’un port HDMI d’entrée et d’un port USB-A, c’est le seul modèle à en posséder un.

La note Kulture ChroniK :   ?/10

POUR

+ Mode mains libres / enceinte connectée
+ Wi-Fi 6E
+ Rapide
+ Lecture fluide des fichiers vidéos jusqu'en 8K
+ Beau design
+ Entrée HDMI utile et intégrée à l'OS
+ Quelques aspects intéressant sur l'interface (EPG, en cours, etc.)
+ HDR10+ et Dolby Vision

CONTRE

- Upscaling 4K moyen
- Pas de formats DTS ni d'Atmos Lossless
- De la pub
- Système fermé basé sur Android 9 seulement
- Port USB et Ethernet lents
- Augmentation de prix


Ou commander l'Amazon Fire TV Cube 3 (2022) ?

 

      Amazon


 

 

Cet autre article pourrait vous intéresser : Test Fire TV Stick 4K Max d'Amazon : est-ce toujours un très bon rapport qualité-prix 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux: