· 

Test Xiaomi Smart Band 7 : le roi se repose sur ses lauriers

Test bracelet connecté - 2022

Xiaomi Mi Band 7-insta-900px.jpg

Après plus de 3 semaines d’essai du Mi Band 7 au poignet, voici mon verdict. C’est la septième génération de ce bracelet connecté qu'on appelle aussi Xiaomi Band 7, ou Mi Smart Band 7. Pour faire un rapide historique, les premières générations apportaient à chaque fois leur petite révolution par rapport au précédent modèle, leurs fonctionnalités ou caractéristiques indispensables : il y a eu le passage de l'écran noir et blanc à la couleur, le passage à un écran tactile, mais aussi tout simplement l’ajout d'un écran, car oui, aussi bizarre que ça puisse paraître, le premier Xiaomi Mi Band n'avait pas d'écran, c'était simplement un bracelet avec un module qui emmagasinait des données, de la data, et qui les transférait ensuite au smartphone via une application, et il était possible de consulter ces données seulement une fois dans l'application. Puis, d'année en année, de génération en génération, des nouveautés indispensables ont fait place à des nouveautés sympathiques mais beaucoup plus dispensables. Ainsi, ce test va nous permettre de déterminer si ce Mi Band 7 est un bon bracelet - spoiler alert, oui - mais aussi s'il apporte un élément indispensable qui pourrait donner envie de l'acheter à un possesseur du Mi Band 6. 

 

 

 La note Kulture ChroniK :  7.5/10

 

Plus

Test vidéo du Xiaomi Mi Smart Band 7

S'abonner aux vidéos                                                                                      Devenir membre soutien

Ou acheter le Xiaomi Mi Smart Band 7

      Aliexpress


Caractéristiques / Fiche technique du Xiaomi Mi Smart Band 7

 

➡️ Modèle : Xiaomi Mi Smart Band 7 ou Mi Band 7 ou Band 7

➡️ Ecran : 1.62" Amoled, 326 ppp, 490x192 pixels, 500 nits

➡️ Bluetooth : 5 LE

➡️ Résistance à l'eau : 5 ATM

➡️ Batterie : 180 mAh

➡️ Poids et dimensions: 13,5g

➡️ Autre : SpO2, analyse cardiaque, analyse du sommeil, contrôle de la musique ...

➡️ Prix : à partir de ±40€ (version chinoise)

 

 

Design

 

Il existe deux versions du bracelet, la version chinoise et la version globale. Cette version globale est la version française pour résumé, mais à priori, comme pour les années précédentes, la version chinoise passe en français une fois qu'on la connecte avec l'application.

 

Côté design, ce Mi Band 7 reste dans la continuité de son prédécesseur, avec un module de forme oblongue contenant un écran tactile sur le dessus et des capteurs en dessous, qui vient se loger dans un bracelet en silicone, simple et discret.

 

 

 

Xiaomi Band 7 (2)-900px.jpg

 

L’écran est toujours de type AMOLED, mais sa taille gagne 25 % supplémentaires par rapport à celui du Mi Band 6, ce qui fait donc 1,62 pouces, avec une définition de 192x490 pixels, et cela se ressent sur la taille plus imposante de certaines informations affichées à l'écran. C'est d'autant plus agréable car l'affichage est toujours aussi fin, avec 326 pixels par pouce. En extérieur, aucun mal pour lire les informations affichées, même en plein soleil, avec sa luminosité de 500 cd/m2. Le seul aspect qui puisse poser problème dans ce cas-là, c'est l'absence de capteur de luminosité : ainsi, si la luminosité est réglée sur une valeur très basse en intérieur, il faudra forcément passer dans les réglages lors d’un passage en extérieur, sous peine de ne pas voir grand-chose sur l'écran.

 

 

 

Xiaomi Band 7 (1)-900px.jpg

Fonctionnalités

 

Comme les années précédentes, faisons le tour des options qui sont déjà disponibles directement sur le bracelet. Si vous avez déjà vu le Mi Band, vous verrez que cela n'a pas trop changé, on a les mêmes fonctionnalités, l'agencement est peut-être légèrement différent, mais on reste en terrain connu.

 

On retrouve ainsi la page principale, l'écran d'accueil de la montre, le cadran, qui peut être changé par d'autres cadrans ; il y a des centaines de cadrans différents qui répondront à tous vos goûts.

 

En faisant un petit glissement du doigt sur le côté, on a la météo, et avec un glissement de plus, on arrive au contrôle de la musique, depuis lequel il est possible de gérer le volume, la lecture et la pause, ainsi que l’avance et le retour. Avec un petit glissement vers le haut, on accède à différentes fonctionnalités, comme l’intelligence de l'activité personnelle, correspondant à votre activité, au nombre de kcal, de pas, de sessions et à la fréquence cardiaque. Celle-ci permet de prendre son nombre de battements de cœur par minute, en appuyant sur un simple bouton avec la montre au poignet.

 

Le terme PAI est un indice d'activité physiologique personnel, qui correspond à un score, une évaluation basée sur les données de fréquence cardiaque, l'intensité des activités quotidiennes et les données physiologiques personnelles. Ainsi, le score PAI est une valeur intuitive dépendant de plusieurs données, et permettant d'avoir une vision de votre état physique. D'après les résultats d'une étude, le maintien d’un score PAI supérieur à 100 contribue à réduire le risque de décès par maladies cardiovasculaires et à augmenter l'expérience de vie. Un objectif à atteindre donc !

 

Il est aussi possible de prendre la mesure du taux d'oxygène dans le sang ; si vous êtes en dessous de 90 ce n’est pas normal, il vous faudra consulter.

 

En suivant, on retrouve l'exercice sportif, qui englobe la marche, la course en extérieur ou sur tapis de course, le cyclisme en piste ou sur vélo de salle, la marche d'intérieur, la natation, la corde à sauter, le yoga, la danse, la nage libre, le fitness en salle, le football, le badminton, le BMX et plein d’autres activités différentes. Dès que vous souhaitez faire un sport particulier, vous lancez l'activité qui va avec et vos données sont récupérées et analysées. Le nombre de modes sport passe à plus de 110, avec 5 qui peuvent être détectés automatiquement dont le rameur et le vélo elliptique, toutefois hormis quelques-uns comme le rameur où le nombre de mouvements va être comptabilisé, la plupart consistent seulement à relever de la durée de la fréquence cardiaque et une estimation des calories. En somme, il y a beaucoup de sports disponibles, mais seuls quelques-uns sont réellement poussés.

 

Une autre fonction du Mi Band 7 est l'historique d'activité, qui permet de retrouver toutes vos performances, avec leur durée, le nombre de calories brûlées, la fréquence cardiaque maximale atteinte et d’autres statistiques qui vont vous aider dans vos exercices et vous donner des informations intéressantes.

 

On retrouve également un test de stress, qui indique que les résultats sont donnés à titre indicatif uniquement et qu'ils ne doivent pas être utilisés à des fins médicales : ce n’est pas parce que le bracelet vous dit que vous n’avez aucun problème que vous n’avez réellement aucun problème ; par contre, si le bracelet vous indique un petit souci au niveau cardiaque, ou au niveau du taux d'oxygène, alors il peut être intéressant de consulter ou de se renseigner.

 

Autre fonctionnalité : sommeil, qui comprend les relevés de sommeil de votre dernière nuit. Si souhaité, il est possible d’activer une surveillance accrue du sommeil pour avoir une surveillance plus poussée comprenant la qualité de respiration. Pour avoir plus d’informations, il faut se rendre dans l'application.

 

 

Xiaomi Band 7 (3)-900px.jpg

 

On retrouve également une fonction météo sur une semaine, une fonction musique permettant de la contrôler, une alarme très intéressante qui va vous permettre de régler des alarmes réveillant par vibration au poignet. L’alarme présente une fonction activable qui va permettre au bracelet de vous réveiller au moment optimal dans les dix minutes avant l’alarme définie, histoire d’avoir un réveil plus naturel. Il y a également un onglet événements, paramètres ou encore choix de cadran de la montre, choix qui est extrêmement varié depuis l’application.

 

Au niveau de l'écran on a différents types de réglages, la luminosité, combien de temps l'écran reste allumé quand il s'active - entre 5 et 15 secondes. Il est possible de créer des heures d’activation pour certaines fonctionnalités, pour par exemple qu’après une certaine heure, il ne s'allume plus automatiquement ou qu’il ne s’allume plus quand on bouge au poignet, ce qui peut être utile la nuit. Un mot de passe peut être ajouté, ainsi si le bracelet est posé, il faudra faire un mot de passe pour y accéder. On retrouve un mode ne pas déranger, dans lequel on choisit des heures à laquelle les notifications ne seront pas reçues, un mode économie de batterie, détection d’activité, ect. Il est finalement possible de gérer l’intensité des vibrations du bracelet et de changer la langue entre autres. Dans l’onglet ‘Plus’, on a des fonctionnalités supplémentaires, comme une lampe torche, permettant de rendre l’écran du bracelet blanc avec une luminosité très forte, santé féminine pour suivre son cycle menstruel, des exercices de respiration, un chronomètre et compte à rebours, une fonction permettant de faire sonner son smartphone pour le retrouver s’il est perdu et un mode silencieux.

 

Voilà pour le tour des différentes fonctionnalités, avec en bonus la possibilité d'enregistrer des messages type qu'il est possible d'envoyer pour répondre à des messages du genre ‘oui j'arrive’, ‘ok pas de souci’, ‘passe à la maison’, etc, ce qui est un ajout bienvenu.

 

 

Applications

 

Comme pour les anciens bracelets, si vous voulez avoir des données encore plus précises et le tracé des courses, il faudra prendre son smartphone avec soi car le bracelet n'embarque toujours pas de GPS. Deux applications officielles différentes peuvent être utilisées avec le bracelet : Mi Fitness et ZeppLife ; et la connexion se fait grâce au Bluetooth 5 « low energy ». ZeppLife va vous permettre de retrouver les données enregistrées par le bracelet sous forme de graphiques et de tableaux avec des conseils. Ainsi, on a des volets pas, sommeil, fréquence cardiaque, score PAI, historique d'entraînement, poids et santé du corps. C’est aussi ici qu'on va trouver le store pour changer de cadran, avec énormément de cadrans différents pour égayer son bracelet. On va également pouvoir régler les notifications, les rappels, choisir les alertes à recevoir, les alertes cardiaques, activer un suivi du sommeil et de la respiration plus précis, la surveillance en continu du stress, etc. Ça ne fonctionne pas seulement avec le Mi Band, il est aussi possible de connecter une balance connectée par exemple. Nos relevés d'activité sont affichés de façon plus complète que directement sur le bracelet, idem pour les données de sommeil avec des graphiques et encore une fois des conseils. Les différents capteurs ont l'air de fonctionner correctement, même s’il est difficile pour certaines fonctionnalités de savoir si elles sont précises et fiables. Le nombre de pas est bien géré, les heures de réveil lors de l'analyse du sommeil sont correctement détectées, mais difficile de dire si les différentes phases de sommeil sont fiables. Concernant le capteur cardiaque, celui-ci est fiable en temps normal ou lors d'activités physiques à cadence régulière, mais comme sur les générations précédentes, il peut y avoir des ratés à haute intensité ou en fractionné, néanmoins des comparatifs avec du matériel pro et médical avaient déjà été faits sur les générations précédentes et malgré des mesures par moment folkloriques, les moyennes et les courbes restent cohérentes. 

 

 

Autonomie

 

La batterie du Mi Band passe de 125 mAh/h sur la 6e itération, à 180 mAh/h sur ce septième modèle. Concernant l'autonomie, après plusieurs relevés effectués avec le mode « Always On » activé + le réglage sensible de lever du poignet, le bracelet s’est éteint avant la fin du troisième jour. En désactivant le réglage sensible de lever du poignet qui permet d'activer l'écran en bougeant à peine son poignet, l'autonomie est passée à 4 jours, ce qui est encore très peu. L’étape suivante a été de désactiver le mode qui maintient un affichage en permanence, après quoi le bracelet s'est épuisé en huit jours, ce qui commence à être assez conséquent. Pour gagner encore plus en autonomie, il est aussi possible de désactiver certains suivis continus, cardiaque ou de respiration, pour avoir une autonomie tournant autour des deux semaines, donc pas d'inquiétudes, l'autonomie reste quand même assez importante, mais le mode Always On est une petite déception car il est beaucoup trop gourmand.

 

 

Ou commander le Xiaomi Mi Band 7  ?

 

Le prix officiel en France est de 69.99€, ce qui est un petit peu plus cher que les générations précédentes, mais il est assez facile de le trouver moins cher.

 

     Aliexpress

Conclusion


En conclusion, ce Mi Band 7 est toujours une valeur sûre, pas d'inquiétude là-dessus, ce n'est pas pour rien que les Mi Band sont les bracelets connectés les plus vendus au monde. Il associe un grand nombre de fonctionnalités, des données relativement correctes, et un prix abordable. Néanmoins, les nouveautés et améliorations sont légères ne justifient pas un nouvel achat si on possède déjà un Mi Band récent. Alors qu’on soit bien d'accord, chacun ses goûts, chacun ses besoins, on peut très bien avoir un Mi Band 6 et se laisser tenter par ce Mi Band 7 parce qu'il a un écran plus grand et de meilleure qualité par exemple, mais ça n'en fait pas un élément indispensable. Le fait qu'il puisse y avoir quelque chose d'affiché en permanence à l'écran est un chouette ajout, mais à priori, cela se fait aux dépens de l'autonomie, ce qui n’est pas forcément une bonne chose. Cependant la batterie et l'autonomie en général restent encore et toujours un des points forts de ce bracelet. Il serait plaisant de retrouver dans la prochaine génération de Mi Band, un GPS intégré, le NFC, et pourquoi pas un assistant vocal, sachant que certaines sont déjà inclus dans la version chinoise mais ne fonctionnent qu'en Chine malheureusement. 

La note Kulture ChroniK :     7.5/10

POUR

+ Autonomie
+ Bel écran lumineux
+ Nombre de fonctionnalités
+ Rapport qualité/prix
+ Applications

CONTRE

- Toujours pas de GPS intégré ni de NFC
- Mode « Always On » énergivore
- Absence de capteurs de luminosité



 

 

 

Cet autre article pourrait vous intéresser : Test Ugoos AM6 Plus : la meilleure box Android ?

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux: