· 

Test Oculus Quest 2 : La réalité virtuelle autonome et sans contrainte

Jeux vidéo - 2020

Oculus Quest 2 de Facebook

L'Oculus Quest 2 est la 2ème mouture du casque de réalité virtuelle autonome de Facebook. Il peut s'utiliser seul et sans fil avec des jeux installés dans la mémoire interne ou conjointement avec un PC connecté par câble ou en WiFi. Il est équipé d'un SoC Snapdragon XR2 couplé à 6 Go de RAM et 64 ou 256 Go de stockage pour un prix de départ de 349,99€.

 

La note Kulture ChroniK :  9,5/10

 

 

Test de l'Oculus Quest 2 en vidéo

Ou acheter l'Oculus Quest 2 ?

Amazon

Cdiscount

Rakuten


Caractéristiques / Fiche technique de l'Oculus Quest 2

 

➡️ Modèle : Oculus Quest 2

➡️ SoC : Qualcomm Snapdragon XR2

➡️ Mémoire RAM : 6 Go

➡️ Stockage : 64 ou 256 Go

➡️ Ecran : LCD, 1832 x 1920 pixels par oeil / 3664 x 1920 pixels max, 70/90 Hz

➡️ WiFi : Oui 6

➡️ Manettes : oui 2 (fournies avec piles)

➡️ Audio : Haut-parleurs intégrés, sortie jack audio 3.5mm, microphone

➡️ Autonomie : 2 à 3h

➡️ Poids et dimensions : 503 grammes, 191.5 x 142.5 x 102 mm

➡️ Couleur : blanc

➡️ Autre : Tracking 360 Degré(s), Angle de vision (horizontal) 120 Degrés, 4 capteurs, Accéléromètre, Gyroscope etc ...

➡️ Packaging: 1 casque, 1 cable USB Type-C, un adapteur secteur, 2 manettes touch + piles, un espacement pour lunettes.

➡️ Prix : à partir de 349,99€

 

Packaging et présentation

 

Dans l'emballage nous retrouvons le casque VR, deux manettes touch (avec 2 piles AA), des livrets, un espacement pour lunettes, un câble USB Type-C ainsi qu'un adaptateur secteur.

 

 

Oculus Quest 2 packaging (2)

Déballage et présentation de l'Oculus Quest 2 en vidéo

 

Sur chaque manettes nous avons un stick analogique, 2 boutons de jeu (A, B ou X, Y), 1 touche supplémentaire, 2 petites gâchettes sur les côtés et 2 devant. Elle se prennent facilement en main et disposent de suffisamment de boutons pour avoir une bonne expérience de réalité virtuelle. Chaque contrôleur dispose d'une sangle permettant de les attacher au poignet. 

 

L'Oculus Quest 2 possède 4 capteurs caméra à l'avant pour que le casque puisse se repérer dans l'espace sans périphérique supplémentaire et pour que l'on puisse voir notre environnement réel. Il possède aussi des boutons "+" et " -" assignés au contrôle du volume, un port USB Type-C pour le charger ou le relier à un PC et une prise pour des écouteurs. 

 

 

Oculus Quest 2 packaging

Facebook

 

En préambule de ce test, je me dois de mentionner que l'utilisation de ce casque est liée à la création ou la possession obligatoire d'un compte Facebook, ce qui pourra rebuter les réfractaires à ce réseau socialIl n'est par contre pas nécessaire d'utiliser et d'alimenter son compte Facebook avec des données.

 

Pour la première installation il faudra aussi avoir à portée de main un smartphone.

 

Affichage

 

Contrairement à de nombreux autres casques VR et à la première version du Quest, nous n'avons pas de dalles Amoled mais du LCD avec une définition de 1832x1920 pixels par oeil. 

 

En général sur un smartphone ou sur une TV nous préfèrons avoir une dalle Oled car le contraste est infini mais dans le cas des casques de réalité virtuelle, le LCD à un avantage non négligeable, il permet d'atténuer l'effet de grille qu'il peut y avoir. Si vous avez déjà testé la réalité virtuelle, vous avez déjà dû avoir l'impression de regarder à travers un grillage. Sur l'Oculus Quest 2 cet effet est quasiment imperceptible. Si nous faisons fait bien attention à cela en nous concentrant dessus, il est possible de l'apercevoir légèrement. Mais si nous ne nous focalisons pas dessus alors nous ne le verrons pas bien qu'il soit en réalité très légèrement présent mais cela n'a rien à voir avec ce que l'on peut avoir avec des casques à écran Oled. C'est vraiment très impressionnant de ce côté là et cela permet de renforcer l'immersion.

 

L'Oculus Quest 2 fonctionne en 70 hertz de base mais il est possible aussi d'activer un mode 90 hertz depuis une mise à jour déployée il y a quelques semaines.

 

L'écart pupillaire peut se régler selon 3 crans et détail intéressant pour les personnes porteuses de lunettes, il y a un petit espacement qui est fournit avec et qui se positionne entre les mousses et les lunettes. Si vous avez l'habitude de porter de très grosses lunettes alors cela suffira probablement pas et il faudra peut être acheter un accessoire  supplémentaire tel que le Pack Fit.

 

 

Oculus quest 2 50% de pixels

Un casque VR autonome

 

La chose qui m'intéressait à la base dans ce casque VRc'était qu'il pouvait fonctionner de manière autonome, cela est même d'ailleurs sa raison d'être. Il n'y a pas de console ou de PC surpuissant à avoir.

 

La première question que je me suis posée quand j'ai voulu l'acheter et je pense que c'est une question que beaucoup de personnes se posent, c'est est-ce que l'Oculus Quest 2 qui fonctionne de manière autonome va être capable de délivrer des graphismes suffisamment intéressants pour être réellement immergé et profiter d'une expérience de réalité virtuelle digne de ce nom. La réponse est clairement OUI. Avec ce casque utilisé de manière autonome, c'est-à-dire sans câble relié à un PC, nous n'allons pas avoir des graphismes au rabais. Ce ne sera bien sûr pas aussi riche graphiquement et détaillé que ce que l'on pourrait avoir avec un PC ultra haut de gamme, ultra performant, mais c'est globalement très convaincant. D'ailleurs il y a beaucoup de jeux qui sont disponibles sur l'Oculus qui sont aussi disponibles sur PC dans une meilleure qualité bien sûr.

 

Concrètement, ce casque possède un certain nombre de composants en commun avec un smartphone. La base est assez semblable. Il est propulsé par un SoC Qualcomm Snapdragon XR2 qui est un dérivé spécialisé en VR du Snapdragon 865 qui équipe les smartphones ultra haut de gamme. Le proc est couplé à 6 gigaoctets de mémoire RAM et un sockage de 64 ou 256 Go pour un poids de 500 grammes. Nous avons donc le même genre de puce que que dans un smartphone. Mais ce n'est pas tout. L'appareil tourne aussi sous une version modifié d'Android avec tous les avantages qui en découlent. Nous allons donc pouvoir installer des jeux et applications Android en plus de ceux en réalité virtuelle disponibles sur l'Oculus Store. Bien sûr ce ne sera pas de manière officielle, mais c'est possible, il existe même un store alternatif baptisé SideQuest et c'est déjà un point très intéressant.

 

 

Sur le store officiel Oculus nous allons pouvoir trouver des apps qui peuvent être soit gratuites soit payantes jusqu'à environ 40 euros. Nous avons donc la possibilité de s'amuser gratuitement. Certains jeux téléchargeables librement peuvent avoir du contenu payant à l'intérieur mais par contre il y aura aussi de nombreux jeux intéressants qui pourront se trouver à 29 euros voire 39 euros. Les prix sont tout de même assez cher sur certains d'entres eux, bien que comme je vous l'ai dit on puisse s'amuser aussi sans frais.

 

 

Oculus Quest 2 sources inconnues

 

Pour positionner le casque sur sa tête nous avons une bande élastique à disposition qu'il suffit de tirer et d'ajuster autour de son crâne tout simplement. C'est simple et cela tient bien en place. Pour les personnes désirant plus de confort, il est possible d'acheter une sangle Elite en supplément qui possède une molette que l'on tourne pour sérer ou pour desserrer. Ce sera encore un niveau au dessus en terme de confort et de facilité de mise en place mais je trouve que cette sangle élastique est franchement correcte. C'est d'autant plus suffisant dans mon cas que je fais souvent des petites sessions, je n'ai jamais fait de cessions de 4h-5h dessus, et ce pour 2 raisons. L'autonomie limitée ainsi que les effets secondaires de la VR. Les premières fois que vous allez l'utiliser, si vous n'avez pas l'habitude, vous risquez d'avoir des petites nausées, des maux de ventre ou (et) des maux de tête pas douloureux. Et ensuite, petit à petit, au fur et à mesure des cessions cela va commencer à diminuer et à disparaître. Si vous êtes sensibles à ces petits maux il ne faut pas forcer. Si au bout de 5 minutes vous ne vous sentez pas bien, il faut arrêter. C'est ce que j'ai fait et petit à petit j'ai pu prolonger l'expérience. Il faut comprendre que lorsque l'on utilise un casque de réalité virtuelle nous allons voir des actions devant nos yeux qui vont être contraires à ce que le cerveau perçoit réellement et il va donc falloir que celui-ci s'y habitue. Mais progressivement les problèmes disparaîtront. Cela dépend aussi des personnes, certains étant plus ou moins sensibles aux effets secondaires 

 

De nombreux jeux sont déjà disponibles, d'une part parce-que c'est un casque qui se vend bien et qui attire les éditeurs et d'autre part parce que tous les jeux du Quest 1 sont compatibles avec le Quest 2 et vice versa. Et vu que ce casque est de meilleure qualité, il y a même des améliorations techniques sur pas mal de jeux.

 

Pendant les quelques semaines de mon test, je n'ai pas remarqué de ralentissements particuliers et je n'ai pas 

 

remarqué non plus de chauffe excessive. C'est uniquement lorsque j'ai décidé d'enregistrer ma vidéo de test que j'ai réfléchi à la température de l'appareil. Le casque de FaceBook chauffe un tout petit peu mais ce n'est pas dérangeant et on n'y fait pas spécialement attention.

 

 

Test OCULUS QUEST 2

Mode PC

 

Pour l'instant nous avons parlé uniquement de l'aspect autonome du casque, c'est la fonctionnalité qui va faire vendre cet appareil, mais celui-ci peut aussi s'utiliser conjointement à un PC, que ce soit par câble ou même par WiFi, si celui-ci dispose d'une carte graphique VR Ready. Nous allons donc pouvoir profiter de toutes les expériences de réalité virtuelle PC. Pour cela il faut soit un câble USB type-C à haut débit tel que l'Oculus Link (qui est assez cher) ou une alternative moins onéreuse, soit une application telle que Virtual Desktop permettant de transférer les données et jouer par WiFi. Curieusement à l'heure actuelle et à part peut-être avec un ordinateur puissant équipé d'une carte graphique haut de gamme très récente, la connexion sans fil très bonne au demeurant, procure une meilleure qualité, mais la différence à tendance à s'estomper au gré des mises à jour.

 

J'ai pu profiter de cette manière du jeu Walking Dead Saints & Sinners version PC qui est un des meilleurs jeux de réalité virtuelle. Ce jeu, comme de nombreux autres jeux est aussi disponible sur le store Oculus pour être joué de façon autonome. Nous pouvons donc les acheter sur Steam ou sur le store Oculus, au choix, sachant que sur ce dernier nous pouvons acheter des applis destinées à être installées sur le Quest ou sur PC et que certaines sont cross-buy, c'est à dire que si l'on paye une version, la 2ème nous est offerte.

 

 

Virtual desktop Oculus Quest 2

Différents modes

 

Plusieurs modes de fonctionnement sont pris en charge. Le mode stationnaire assis ou débout et le mode roomscale avec prise en compte de nos déplacements dans un espace de minimum 2 x 2m que l'on peut délimiter soi-même à la manette pour recevoir des avertissements visuels lorsque l'on se rapproche des limites.  

 

 

Les quatre caméras positionnées à l'avant du casque vont nous permettre de voir et d'interagir avec notre environnement direct (réel) en tapotant 2 fois sur l'appareil ce qui est particulièrement pratique dans certaines situations mails elles servent aussi pour le suivi précis des mains dans certains jeux et applications qui peuvent s'utiliser sans manettes.

 

 

Oculus Quest 2 roomscale zone de jeu

Applications

 

Les jeux vidéo en VR ne sont pas le seul mode d'utilisation possible. D'autres styles d'applications sont disponibles comme des apps de streaming vidéo telles que Youtube VR ou Netflix VR permettant une expérience de cinéma en réalité virtuelle.

 

Il est aussi possible de profiter d'autres programmes qui n'ont pas été à la base créés et optimisés pour la VR.

 

 

 

Audio

 

La qualité sonore des haut-parleurs est plus que correcte et nous permet d'être bien immergé dans les différents jeux. Je n'ai pas eu la nécessité jusqu'à présent de connecter un casque audio, mais si besoin est un port audio 3.5mm est présent. Le volume peut se contrôler via un bouton sur le casque. 

 

 

Autonomie

 

L'autonomie du Quest 2 est assez faible. En mode autonome, il permet de jouer continuellement pendant 2 à 3h avant d'être rechargé. Ce n'est pas énorme, mais il faut dire que l'on fait rarement de très longues sessions de jeu avec un casque de réalité virtuelle. En mode link il est par contre possible de faire des parties avec la batterie qui se vide beaucoup plus lentement étant donné qu'elle puise un peu d'énergie dans le PC.

 

 

Conclusion

 

 

Si vous avez envie de découvrir la réalité virtuelle, je ne peux que vous conseiller cet Oculus Quest 2.

Il y a vraiment une sensation de liberté qui se dégage de ce casque, le fait de pouvoir l'utiliser dans une chambre, dans un bureau, dans le salon, de se déplacer, sans la contrainte d'un câble, d'une console ou d'un PC, pour moi cela change vraiment tout. Vous partez en vacances, vous pouvez le mettre dans un sac et l'utiliser en vacances. Vous allez visiter votre famille vous pouvez le prendre avec vous pour le faire découvrir à tout votre entourage. Non franchement de ce côté là c'est vraiment "top". Bien sûr si vous avez l'habitude des expériences de réalité virtuelle sur des PC surpuissants vous allez chipoter dire que la qualité graphique en mode autonome n'est pas aussi bien, mais globalement de ce côté là il n'y a franchement rien à dire. Ces derniers temps nous avons beaucoup entendu parler des consoles Next Gen telles que la PS5 et les Xbox séries S et X mais ce casque Oculus Quest 2 représente à mes yeux ce qu'est la Next Gen. De la réalité virtuelle sans contrainte.

 

La note Kulture ChroniK :  9,5/10

 

 

 

📌 Pour :

. Liberté

. Des expériences VR gratuites

. Très bon rapport qualité/prix/performances

. 2 en 1 : PC et autonome

. Pas d'effet de grille

. Simplicité d'utilisation

 

 

📌 Contre :

Prix un peu cher de certains jeux

Autonomie faible

Compte Facebook obligatoire

 

  


Ou acheter l'Oculus Quest 2 ?

Amazon

Cdiscount

Rakuten


 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux: