· 

Apple TV 4K 2021 vs Nvidia Shield TV Pro 2019 : le comparatif des box TV les plus puissantes !

Test box TV - 2021

Apple TV 4K 2021 vs Nvidia Shield TV 4K 2021

Aujourd'hui nous allons faire un petit comparatif entre l'Apple TV 4k 2021, la dernière box sous tvOS et la Nvidia Shield TV Pro 2019, considérée comme la meilleure box Android TV. Ce sont donc 2 des box TV les plus puissantes disponibles sur le marché, vendues toutes les 2 aux alentours de 200 euros. De nombreuses personnes m’avaient demandé de faire une vidéo ou un article, j’ai trouvé cela intéressant et je m'y attèle donc aujourd'hui.

Comparatif en vidéo de l'Apple TV 4K 2021 et la Nvidia Shield TV Pro 2019

Ou acheter l'Apple TV 4K et la Nvidia Shield TV Pro 2019 ?

Apple TV 4K 2021

Nvidia Shield TV Pro 2019


Interface / OS

 

La navigation sur l’Apple TV se fait à l’aide de la nouvelle télécommande SIRI qui ne possède pas de rétroéclairage mais qui est très agréable et ergonomique à l’utilisation. Elle possède à la fois le contrôle physique et tactile ou l’un sans l’autre, c’est-à-dire que nous allons pouvoir cliquer sur le bouton, la méthode classique ou sinon glisser son doigt sur la télécommande pour se déplacer dans l'interface. Il est par exemple possible de faire des quarts de tour ou des demi-cercles pour avancer ou reculer dans un programme. Enfin le contrôle vocal via Siri s’active à l’aide d’un bouton sur la tranche droite.

 

 

 

Siri Remote Apple TV 4K

 

Celle de la Shield TV est un peu plus classique mais elle possède le rétroéclairage qui peut être particulièrement utile dans la pénombre et le contrôle vocal via Google Assistant s’active à l’aide d’un bouton sur le dessus.

 

 

 

Nvidia Shield TV Pro 2019 télécommande

 

Sans faire affront à Apple, à l’heure actuelle Siri a encore besoin d’optimisation pour être aussi performant que Google Assistant. 

 

Les fonctions de cast et de screen-mirroring sont assurées d’un côté par Google Cast et de l’autre côté par Apple Airplay 2. À mon avis Google Cast est supérieur de par son mode de fonctionnement, sa qualité audio-vidéo et sa plus grande compatibilité avec de nombreux appareils contrairement à son concurrent, bien qu’Airplay soit super intéressant lorsqu’il s’agit de gestion du multi pièces. 

 

Au niveau de l’interface c’est surtout une question de goût, visuellement les deux sont très agréables, chacune dans leur style. 

 

Pour celle de la Shield TV nous avons plusieurs menus : accueil, découvrir, applis et les paramètres tout à droite. Avec comme option soit une recherche directe avec un texte ou une commande vocale. On retrouve aussi la fameuse ligne d’applications favorite et après si on descend encore, on aperçoit différents contenus de certaines applications, les contenus primes vidéo, Netflix, etc. 

 

 

 

 

 

Nvidia Shield TV Pro Interface

 

L’interface de l’Apple TV 4 k 2021 est probablement plus sobre et simple dans sa conception que celle de la Nvidia Shield TV pro 2019. Sur la page d’accueil on a un alignement de grosses vignettes représentant les icônes des applications et on navigue avec la télécommande, soit en appuyant physiquement sur le bouton, soit en faisant des petits glissés avec son doigt et enfin on clique sur l’application qui nous intéresse. On a l’application réglages qui comme son nom l’indique nous permet d’accéder au menu des paramètres. On a aussi l’application TV qui regroupe tout le contenu des applications de SVoD dont on a accès. Comme je l’ai dit auparavant, c’est sobre et simple mais surtout très efficace. 

 

 

 

 

Interface Apple TV 4K 2021 (2)900px

 

Il y a un aspect qui est à prendre en compte pour certaines personnes c’est la publicité présente sur l’interface de la Shield TV Pro 2019. Sur la page principale on voit que dans la partie supérieure il y a de la publicité pour des contenus que l’on ne possède parfois pas. C’est à prendre en compte, certains ne vont pas forcément aimer ce détail qui peut en déranger plus d’un. J’avais déjà fait une vidéo et un article pour vous montrer comment supprimer la publicité sur l’interface Android TV, malgré tout il n’y a aucune méthode qui me convienne à 100 %. De la publicité, on en retrouve à mainte reprise dans l’interface lors des différentes utilisations. Donc sur la partie supérieure de la page d’accueil, c’est celle qui va probablement poser le plus de problèmes. Toujours sur la page d’accueil, on peut aussi en retrouver sous forme de recommandations pour certaines applications du Play Store mais ça peut être supprimé et bien sûr aussi dans le Play Store en question où pareil, on peut retrouver de la publicité pour des applications, mais ici rien de vraiment très anormal ! 

 

On entend souvent dire que sur les appareils Apple n’y a pas de publicité dans l’interface, ce n’est pas exactement vrai, on peut trouver de la publicité dans certains endroits des appareils Apple,  notamment dans l’App Store, des publicités pour des applications, des recommandations d’application et concernant cet Apple Tv on peut aussi retrouver de la publicité dans l’interface sur la page d’accueil. Par exemple quand on navigue, si on se positionne sur l’onglet Apple TV, on voit qu’une image s’affiche, c’est de la publicité pour différents contenus provenant d’applications qu’on ne possède pas forcément. Si on entre à l’intérieur de l’application Apple TV, on aperçoit de la publicité pour des contenus qu’on ne possède encore une fois pas. Donc cette publicité qui s’affiche en écran d’accueil c’est de la recommandation pour du contenu et ça fonctionne pour plusieurs applications, ça fonctionne aussi avec l’application Apple Music, où on peut avoir des images qui s’affichent sur l’écran d’accueil, pour des albums, pour des playlists, etc. Là où se situe la grosse différence avec Android TV c’est qu’il n’y a rien de vraiment d’obligatoire ici. Je m’explique ; vous démarrez votre box TV, vous êtes directement sur la première vignette, il n’y a de la publicité sur l’interface uniquement si cette première app en propose, quand je vais commencer à naviguer et que je vais passer sur certaines applications de la publicité peut s’afficher. On peut régler ces soucis avec une petite manœuvre. Pour que de la pub s’affiche, il faut que la vignette correspondante soit sur la ligne principale, la ligne du dessus. Si on navigue sur une application en dessous, il n’y aura plus de publicités affichées. Donc on peut aisément prendre l’application et la mettre sur une des lignes du dessous si on ne veut pas voir les contenus recommandés correspondants. 

 

 

Interface Apple TV 4K 2021 900px

 

Pour ceux qui sont vraiment allergiques à la publicité c’est aussi un paramètre à prendre en compte. Sur Android TV vous n’avez pas le choix, ça s’affiche sur une partie supérieure de l’écran et vous ne pouvez pas l’enlever, bien évidemment, quand vous naviguez ensuite vers les lignes de contenus plus bas, ça n’apparaît plus.

 

Maintenant, c’est à vous de voir selon le temps que vous passez dans l’interface, moi à titre personnel je me suis rendu compte que je ne passais pas tant de temps que ça sur l’interface de la box et qu’au final ça ne me gênait pas tant que ça, même si à titre personnel j’aimerais pouvoir changer l’interface de la Shield TV ou même de l’Apple TV aussi facilement que celle d’Android, mais il ne faut pas trop en demander... 

 

 

 

Applications

 

Concernant les applications, celles-ci s’installent d’un côté sur le Play Store Android TV et de l’autre côté sur l’App Store. D'un côté comme de l’autre, le choix des applications à télécharger est bien plus réduit que ce que l’on peut retrouver sur mobile, mais ça reste malgré tout plus complet sur l’appareil du constructeur Nvidia.

 

Sur l’Apple TV 4k, on ne trouvera par exemple pas de VPN, pas d’émulateurs et pas d’applications customisées avec des extensions, ce qui est très dommage ! 

 

L’avantage du côté d’Android TV, c’est qu’on va pouvoir facilement installer des applications Android mobiles en activant simplement les sources inconnues alors que sur tvOS, ce n’est tout simplement pas possible. Il existe une possibilité comme sur les autres appareils Apple qui est de jailbreaker la box. Malheureusement, étant donné qu’il n’y a pas de port USB c’est une tâche compliquée, il va falloir souder un petit module sur le boitier et en plus de cela, pour un fonctionnement optimal, il va falloir souscrire à un abonnement Apple développer qui coûte 99 euros par an, rien que ça. Donc c’est possible mais dans les faits c’est assez compliqué, en tout cas bien plus que sur un iPhone.

 

En revanche la plupart des applications de SVoD sont présentes sur l’un et sur l’autre, on se retrouve face à des appareils qui ont été en partie conçus pour cela, donc pas de problème et heureusement. 

 

De ce côté-là, l’Apple TV a un gros avantage, c’est qu’elle possède un ajustement automatique de la fréquence d’affichage optimisé et personnalisé pour le contenu qu’on est en train de regarder et qui fonctionne super bien sur les applications de SVoD. 

 

La Shield TV, quant à elle, n’a pas cette fonctionnalité, il faut se contenter d’un ajustement manuel de la fréquence d’affichage qui peut être positionné sur un bouton de la télécommande pour l’activer, qui ne fonctionne pas sur toutes les apps et qui nécessite parfois de s’y reprendre 2 fois. Sinon, on peut simplement modifier manuellement dans les paramètres la fréquence d’affichage.

 

Concernant les applications de playlists IPTV, c’est simple, si vous voulez ce qu’il y a de mieux, achetez la Nvidia Shield TV pro 2019 et greffez-y l’application TiviMate, vous profiterez comme ça d’une excellente application IPTV et d’une fonction d’upscaling 4K par intelligence artificielle, qui peut franchement faire des miracles sur la qualité d’image de certaines vidéos basse définition. 

 

Si par contre vous possédez la box TV floquée de la pomme croquée, il existe malgré tout de bonnes applications de playlists IPTV quand même, il ne faut pas exagérer non plus, parmi lesquelles iProTV, iPlayTV et IPTVX. Elles sont malgré tout légèrement moins complète que ce que l’on peut trouver sur Android mais elles seront se montrer convaincantes au quotidien même si l’absence de VPN peut être préjudiciable notamment pour ce qui est de la gestion du peering.

 

 

 

 

Puissance

 

Les deux appareils sont très puissants, pas de doute là-dessus, nous avons sûrement affaire aux deux appareils du genre les plus puissants disponibles sur le marché. 

 

La Shield est propulsée par un SoC Tegra X1+, couplé à 3 giga-octets de mémoire ram DDR4, tandis que l’Apple TV propose une puce A12 Bionic, couplée à 4 giga-octets de mémoire RAM. 

 

L’une comme l’autre sont extrêmement fluides, les transitions d’entrées et de sorties d’applications se font en un clin d’œil et ce de manière rapide et dynamique, par contre il est à noter tout de même que la puce A12 Bionic de conception bien plus récente est tout de même nettement plus puissante ce qui peut lui conférer un avantage, notamment sur le long terme.

 

 

 

Vidéo

 

Les deux appareils prennent en charge matériellement les codecs H.264 et H.265 jusqu’à une définition maximale en 4 k à 60 images par seconde. L’Apple TV rajoute en plus de cela, la prise en charge du décodage logiciel AV1 et VP9-2 grâce à sa plus grande puissance. Néanmoins ce n’est pas aussi performant que du décodage matériel, même par rapport à des puces bien moins puissantes telles que les Amlogic S905X4 et nombre de fichiers vidéo 4K utilisant ces codecs-là auront soit une image brouillée, soit des sauts d’image, soit des blocages. 

 

L’une comme l’autre supporte aussi les formats vidéo HDR10 et Dolby Vision mais par le HDR10 +, par contre sur l’Apple TV on sera limité au Dolby Vision simple couche qui est utilisé par les applications de SVOD alors que la Shield TV va un peu plus loin, elle peut activer le Dolby Vision sur certaines vidéos tirées de Blu-Ray. 

 

 

 

Dolby Vision

 

Sur Shield TV 2019, nous avons plus de choix de lecteurs vidéo ou de média center. On pourra télécharger par exemple MX Player ou Kodi, alors que sur l’Apple TV le choix est un peu plus limité, malgré le fait que l’on puisse retrouver par exemple MrMC qui est un fork de Kodi avec beaucoup moins de possibilités ou Infuse qui est aussi un excellent lecteur vidéo. Attention toutefois, avec la lecture vidéo locale, les données HDR (BT.2020) ne sont pas transmises correctement par l’Apple TV, elles sont remplacées par des données HDR automatiques, identiques pour chaque fichier vidéo, ce qui peut amener à des couleurs moins précises et percutantes (noirs moins profonds, etc.).

 

Par contre sur les deux appareils, l’ajustement automatique de la fréquence d’affichage est pris en charge sur les différents lecteurs vidéo locaux compatibles.

 

 

 

Audio

 

Pour la partie audio nous avons affaire à deux écoles différentes. La box TV d’Apple ne nous offre malheureusement pas de Bitstream, toutes les données audio vont être transmises en LPCM Multi Channel qui procure en théorie un son identique aux formats audio classiques mais qui ne permet pas le Dolby Atmos sans perte et le DTS : X.

 

La Shield TV autorise quant à elle le bitstream, ce qu’on appelle le passthrough et les formats audio cinéma les plus populaire dont le DTS : X et l’atmos sans perte. 

 

L’audio haute résolution se limite aux 24 bits 48 kilohertz sur l’Apple TV et monte jusqu’à 32 bits 48 kilohertz sur la Shield TV, donc encore un léger avantage sur la Shield TV de ce côté-là.

 

 

 

Hi-res audio-900px

Jeux vidéo

 

Côté GPU, celui de l’Apple TV 4 k modèles 2021 est encore une fois nettement supérieur à celui de la Shield TV pro 2019. Maintenant il faut reconnaître aussi que les jeux vidéo n’ont jamais été la priorité d’Apple, même si en ce moment ils essayent de faire un petit peu le forcing, notamment avec Apple Arcade.

 

 

 

Apple Arcade

 

Toutes les manettes Bluetooth ne fonctionnent pas dessus, seulement les manettes bleutooth certifiés Apple, contrairement à la Shield TV.

 

Sur cette dernière nous avons beaucoup de choix, à commencer par les jeux disponibles sur le Play Store, les jeux exclusifs à la Shield TV, le cloud gaming via des applications telles que Geforce Now, Stadia ou le Gamepass de Microsoft, mais aussi de nombreux émulateurs pour le rétrogaming.

 

Du côté de l’Apple TV il faut se contenter d’Apple Arcade disponible via un abonnement pour les jeux en local et de Shadow pour le streaming de jeux vidéo et c’est tout. Il est bien évidemment possible d’installer quelques émulateurs sur son appareil mais comme je l’ai dit au début c’est assez compliqué et de plus il faut payer Apple Developper. 

 

Du coup malgré la supériorité de son matériel l’Apple TV se révèle être un choix beaucoup moins pertinent pour les Gamers.

 

 

Connectivité

 

Côté connectivité, nous avons du Bluetooth 5.0 mais aussi de l’Ethernet Gigabit permettant des débits de l’ordre de 1000 mégabits par seconde des deux côtés. L’Apple TV plus récente embarque aussi du Wi-Fi 6 alors que la Shield TV doit se contenter du Wi-Fi 5. Les débits sont d’ailleurs très bons sur les deux box mêmes si ceux de l’Apple TV sont légèrement supérieurs et en plus elle peut profiter des avantages du Wi-Fi 6 notamment en termes de latence.

 

 

 

Connectique

 

Au niveau de l’aspect connectique, il n’y a pas de discussions, la box TV d’Apple propose le strict minimum. Nous avons un port pour l’alimentation, un port HDMI 2.1 et une sortie Ethernet Gigabit, alors que sur la Shield TV nous avons deux ports USB 3,0, une prise pour l’alimentation, un port HDMI 2.0 et un port Ethernet Gigabit, donc même si la connectique de la Shield TV n’est pas non plus très riche c’est quand même bien supérieur à l’Apple TV, notamment parce qu’elle permet d’augmenter la mémoire à l’aide d’un support USB externe, là où ce n’est pas possible sur l’Apple TV sur laquelle on pourra seulement ajouter des disques en réseau, ce qui est tout aussi faisable sur la concurrente Shield. La Shield TV embarque seulement 16 giga-octets de stockage donc c’est pour cela que les ports USB sont super intéressants alors que l’Apple TV 4 k 2021 est disponible en 32 giga-octets et en 64 giga-octets.

 

 

 

Conclusion

 

Maintenant vous avez toutes les clés en main pour prendre votre propre décision, même si je pense que ça vaut malgré tout le coup de jeter un œil à mes tests complets de l’Apple TV 4K 2021 et de la Nvidia Shield TV Pro 2019.  Il existe aussi d’autres aspects que je n’ai pas évoqués dans cet article qui pourront peut-être vous faire pencher vers l’une des deux box TV, n’hésitez pas à mentionner dans les commentaires si une caractéristique ou feature que je n’ai pas mentionnée vous semble importante, qu’elle soit supérieure sur la Shield TV ou sur l’Apple TV. 

 

 

Ou commander l'Apple TV 4K 2021 et la Nvidia Shield TV Pro 2019  ?

Apple TV 4K 2021

Nvidia Shield TV Pro 2019


 

 

Cet autre article pourrait vous intéresser : Test Ugoos AM6 Plus : la meilleure box Android ?

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux: