L'école du micro d'argent (IAM) : la tournée événement dans toute la France

Dossier - Rap francais - 2016

IAM en live à la fête de l'humanité en 2014 - Akhenaton - Shurik'n
IAM en live à la fête de l'humanité en 2014

Retour aux années 90, une époque où pour téléphoner hors de chez soi, il fallait avoir une carte à puce qu'on insérer dans une cabine publique. Pour beaucoup l'âge d’or du rap français avec différents collectifs de Marseille, IAM, la Fonky family mais aussi de Paname, NTM, Mafia K’1 fry qui tournaient en boucle sur Skyrock. Cette décennie a vu naitre nombre de classiques, l’école du micro d’argent donc, si dieu veut de la FF, Quelques gouttes suffisent d’Arsenik, Opéra Puccino d’Oxmo Puccino et ces célèbres fictions, Suprême NTM d’NTM, Le combat continue d’Idéal J parmi tant d’albums qui auront marqués beaucoup de jeunes de cette époque, moi y compris.

 

 

Alors quand on a appris qu’IAM envisagé de faire revivre sur scène leur mythique album l’école du micro d’argent, on était forcément ravi et quand en plus on apprenait qu’ils allaient partir en tournée dans toute la France, on se disait qu’on avait aucune raison de manquer ça. Cet album , classique parmi les classiques rempli à ras bord de tueries tout droit venues de la planète MARSeille, L’école du micro d’argent, Nés sous la même étoile, Petit frère, L’empire du côté obscur, L’enfer et le final demain c’est loin morceau de 9 minutes, description parfaite de la vie des cités, encore considéré aujourd’hui comme un des morceaux voir le morceau le plus important du rap français.

 

 

Clip de demain c'est loin

CLIP de l'empire du coté obscur

 

 

 2 MC's, Akhenaton et Surik'n au sommet de leur art, auxquels Freeman vient prêter main forte sur deux morceaux, le tout sur des instrumentaux percutants et mélodiques d'Imhotep, Khéops, Akhenaton et Shurik'n. Pas étonnant que la 1ère date à l'accor hotel arena soit complète aussi vite.

 

 

l'école du micro d'argent en écoute

 

 

                                      Si vous voulez en savoir plus ou pour réserver, rendez-vous sur  le


 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux:

Écrire commentaire

Commentaires: 0